nitcho-reinhardt gismo-graf-trio angelo_debarre sandro-lorier cherry-reinhardt

Nitcho Reinhardt Trio

Gismo Graf Trio

Angelo Debarre

Sandro Lorier

Cherry Reinhardt

Dimanche 18 juin 2017

10h30 : Messe manouche 

Messe donnée en l'hommage de Mito Loeffler au collège épiscopal de Zillisheim, animée par la communauté manouche.

 

14h : Scène ouverte jeunes talents

Ouvert à tous les musiciens de moins de 20 ans, il sera sans nulle doute un moment fort du festival, où on retrouvera les artistes qui constitueront la nouvelle génération du genre.
Le Festival avait proposé en 2014 un concours Jeunes Talents, qui avait révélé notamment Amati Schmitt, jeune étoile montante du jazz manouche, qui parcourt désormais le monde et joue pour les plus grands, notamment aux Etats-Unis, et Cherry Reinhardt, arrivé second, se produit cette année au Festival comme un artiste accompli.

Avis aux amateurs : uniquement sur inscription en écrivant à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Aucune inscription ne sera prise le jour même.

 

15h : Trio Loeffler 

Zaïti et Fleco Lafertin sont les deux fils de Mito Loeffler, Dorno Loeffler est le frère de l’artiste disparu en 2011. Tous trois perpétuent la tradition familiale autour de la musique manouche.
Ils se sont produits pendant plusieurs années avec leur père : Zaïti et Fleco continuent de faire vivre la guitare dans la famille. En 2002, Dorno accompagnait son frère Mito pour l’enregistrement de l’album Swing for my friends avec l’accordéoniste Raymond Valli. Ensuite c’est avec ses deux fils Zaïti et Fleco que Mito avait enregistré Couleur d’automne. Chaque année depuis 2011, le trio fait partie du festival.

 

16h : Gismo Graf Trio 

Agé d’à peine 22 ans, Gismo Graf, l’étoile montante du jazz manouche, a pris sa place parmi les plus grands guitaristes mondiaux. Il doit l’envol de sa carrière tant à son génie musical qu’à son ardeur et à son travail acharné. Gismo Graf impressionne non seulement par son incroyable virtuosité, mais aussi par ses talents de compositeur. Gismo aime défier le genre manouche et combine ainsi à l’envi des musiques de jazz Sinti traditionnelles au rock, à la musique pop, au blues, voire même parfois à la musique classique. Gismo se produit avec son père et mentor Joschi Graf à la guitare rythmique, et Joel Locher à la contrebasse.